* Immersion Professionnelle

* Immersion Professionnelle

Par STEPHANIE MAS, publié le samedi 14 mai 2022 15:28 - Mis à jour le vendredi 17 juin 2022 10:58

 

Immersion Professionnelle

des BTS Biotechnologies

 

 20142015 |  2016 |  2017  |  2018  | 2019  |  2020  | 2021  |  2022

 

2022

 

2022, les immersions pro de nouveau au programme, la sortie de la crise sanitaire est elle enfin d'actualité?!

Direction Toulouse avec les BTS biotechnologies 1ère et 2ème année pour notre sortie professionnelle annuelle, accompagnés de l'équipe enseignante. 

Les étudiants de 1ère année ont découvert la plateforme de microscopie électronique à l'Université Paul Sabatier (UPS) de Toulouse et les étudiants de 2ème année sont allés à la rencontre des professionnels des plateformes : de l'INSA (Institut Nationale des Sciences appliquées) MetaboHUB - MetaToul - Réseaux Métaboliques, du CRITT Bioindustrie et de TWB (Toulouse White Biotechnology).

- Pour les 2èmes années, les réjouissances ont débuté par la visite du CRITT Bioindustrie qui propose aux entreprises la conception, l’amélioration, la mise en œuvre et la qualification de procédés de production de molécules simples ou complexes à partir de matières premières naturelles ou élaborées.

La visite a permis aux étudiants de transposer leurs connaissances de microbiologie et génie fermentaire à petite échelle 1 à 2L à des fermenteurs de 300L et de découvrir les différents procédés d'extraction purification pour récupérer les molécules d'intérêt avec Marlène COT Ingénieur INSA Chef de projet et Christian DESTRUHAUT Technicien.

Le CRITT participe à de multiples projets dont :

  • le traitement et la valorisation d'effluents et de déchets alimentaires pour des industriels,
  • l'amélioration de la biodégradabilité d'emballages alimentaires,
  • la production de molécules issues de fermentation pour remplacer les molécules chimiques, 
  • l'élaboration d'agents texturants utilisés en cosmétologie...
  • la mise au point d’un ferment autochtone pour l’AOP Rocamadour
  • la mise au point d’une méthode de culture d’une microalgue riche en protéine, la Klamath (Aphanizomenon flos aquae de son nom scientifique) avec la société Kyanos Nutrition (lire +). 
  • la mise au point de conditions optimales pour l’hydrolyse enzymatique et la fermentation alcoolique de pulpe de cellulose issue de paille prétraitée par un procédé Organosolv. 
  • le développement de solutions naturelles et durables pour la lutte antifongique en viticulture, arboriculture et cultures maraîchères.
  • le développement d’un procédé de purification d’une résine adhésive produite par fermentation dans le cadre du projet collaboratif Bioimpulse
  • l'optimisation de la production, des conditions de stabilisation et concentration d’un  biocide naturel obtenu par fermentation de plantes.
  • la mise au point d’un procédé d’extraction et de purification de sucres à partir de pommes déclassées.

En fin de matinée, nous nous sommes rendus à la Plateforme MetaboHUB - MetaToul - Réseaux Métaboliques dont les petites molécules sont le coeur de métier et qui vise à la compréhension du fonctionnement métabolique des cellules. Avec Lindsay PEYRIGA Co-Responsable de la plateforme MetaToul, nous avons abordé la RMN (Résonance Magnétique Nucléaire) qui permet notamment d’étudier la reprogrammation des cellules cancéreuses.

 

Et pour finir la journée en beauté, nous avons visité les nouveaux locaux de TWB Toulouse White  Biotechnology sur le site de l'INSA avec Olivier Galy responsable des opérations.

 

TWB a pour mission de relever le défit du changement climatique en accélérant des projets de recherche industrielle collaboratifs, public et privé en bioindustrie.

A ce jour 66 projets sont en court dont 53% de contrats industriels soit 5.3 millions d'euros de contrats signés, 20% de projets de recherche et 27% de projets divers, avec un chiffre d'affaire de 9.1 millions d'euros TWB continu son ascension.

Parmi les projets phares ont retrouve :

  • Bioimpulse visant à créer une nouvelle résine adhésive sans substances préoccupantes pour fabriquer des pneus biosourcés,
  • Carbios pour mettre au point des procédés biologiques de valorisation des matériaux plastiques,
  • Amoéba en développant le premier procédé industriel de production d’amibes (biocides biologiques),
  • PILI en élaborant un procédé industriel de production de colorants par fermentation microbienne,
  • Altar en développant de nouvelles souches microbiennes non génétiquement modifiées, sur la base d’un mécanisme naturel de forçage génétique,
  • MicroPep Technologies pour une production de biostimulants / bioherbicides via des micropeptides régulant le métabolisme des plantes...

 

- Les étudiants de 1ère année ont tant qu'à eux visité la Plateforme de microscopie électronique intégrative METi et une partie de la microscopie photonique sur le site du Centre de Biologie Intégrative (CBI).

Accueillis par Stéphanie Balor, Brice Ronsin et deux de leurs collègues, ils ont pu découvrir dans un premier temps la préparation des échantillons pour la microscopie électronique à transmission avec démonstration de l’utilisation d’un ultramicrotome et présentation de différents matériels utilisés en cryomicroscopie.

Ensuite, ils ont eu la chance de pouvoir observer le dernier microscope acquis par la plateforme : le microscope de dernière génération « Talos Arctica » qui est un cryomicroscope électronique entièrement automatisé dédié à l’observation haute résolution/haut débit d’échantillons biologiques et organiques congelés. Il a pour application majeure la détermination de la structure 3D de macromolécules à une résolution quasi-atomique.

Et pour finir ils ont visité la partie microscopie confocale à balayage avec la présentation de différentes expériences en cours.

Une journée pédagogique bien remplie avec la possibilité de voir du matériel et des techniques seulement évoqués dans la partie théorique, une sortie enrichissante pour les étudiants et qui permet également à l’équipe enseignante de découvrir les dernières nouveautés.

 

liens :

https://www.bioindustries.net/

https://www.bioindustries.net/nos-interventions/#fermentation

https://www.bioindustries.net/nos-interventions/#purification

https://www.toulouse-white-biotechnology.com/

https://www.toulouse-white-biotechnology.com/wordpress/wp-content/uploads/2019/02/9528-TWB-PLAQUETTE-FR.pdf

https://www6.toulouse.inrae.fr/metatoul/Presentation/Metatoul-Metabolic-Networks

 

 

2018

 

Sortie professionnelle pour les BTS Biotechnologie


Ce vendredi 6 avril 2018, les étudiants du BTS biotechnologie au lycée « La Découverte » étaient en sortie professionnelle accompagnés de leurs professeurs de Biotechnologie. Ils ont découvert la plateforme de microscopie électronique à Toulouse pour les 1ères années et sont allés à la rencontre des professionnels de la plateforme de l'INSA (Institut Nationale des Sciences appliquées) LISBP (Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés) et de TWB (Toulouse White Biotechnology) pour les 2èmes années.


" L’équipe de recherche FAME « Fermentation Advances and Microbial Engineering » du LISBP à la maison de la valorisation et de la recherche nous a fait découvrir son cœur de métier le bioréacteur et ses projets de recherche qui visent, à la valorisation de déchets lignocellulosiques pour produire du carburant, mais encore, à la production d’antitoxines pour neutraliser le venin de scorpion.

Ensuite nous nous sommes rendu à la plateforme ICEO d’« Ingénierie et du Criblage d’Enzymes Originales » qui a pour objectif de « découvrir et optimiser de nouvelles enzymes et activités enzymatiques afin de répondre aux besoins croissants de la biotechnologie, de la chimie ou du développement durable » avec par exemple des enzymes capables de dégrader les pesticides.

Avec L’équipe de la plateforme METATOUL nous avons abordé la RMN (Résonance Magnétique Nucléaire) qui permet d’étudier la reprogrammation des cellules cancéreuses.

La traversée du canal du midi nous a amené à pousser les portes de l'entreprise TWB (Toulouse White Biotechnology) qui bénéficie d’un programme d’investissement d’avenir (20 millions d’euros/10ans) et de partenariats privés (20.8 millions d’euros). Cette dernière a pour principale vocation de contribuer au développement d’une bioéconomie basée sur l’utilisation de carbone renouvelable comme matière première pour fabriquer des produits chimiques, énergétiques, pharmaceutiques ou alimentaires à partir de biomasse sans faire de concurrence aux filières alimentaires. Parmi les projets qui nous ont été présentés celui d’Amoeba leader dans les biocides qui a réussi à développer son procédé de culture d’amibes pour lutter contre le développement de biofilms dans les canalisations et ainsi détruire les traces de légionnelles, grâce au concours de TWB.

Cette journée a permis aux étudiants de prendre conscience de l'enjeu économique des biotechnologies, de la diversité des projets menés et des applications concrètes en lien avec ce qu'ils apprennent durant la formation. Une expérience enrichissante et agréable, à entrevoir les perspectives que peuvent offrir les biotechnologies et qui a su susciter l’intérêt de tous les étudiants.

 

2017

BTS biotec : un pied dans la recherche

 

Enseignement supérieur et formation, Decazeville

Une des plates-formes technologiques visitées.

 

Dernièrement, les étudiants du BTS biotechnologie au lycée La Découverte étaient en immersion professionnelle, accompagnés de leurs professeurs de biotechnologie.

Ils ont découvert la plate-forme de microscopie électronique à Toulouse pour les «1re année» et sont allés à la rencontre des professionnels de la plate-forme de l'INSA (Institut national des sciences appliquées), LISBP (laboratoire d'ingénierie des systèmes biologiques et des procédés) et du TWB (Toulouse white biotechnology) pour les «2e année».

«Au sein du LISBP, précise l'enseignante, nous avons rencontré des techniciens de recherche à la plate-forme analytique au sein de l'équipe de RMN (résonance magnétique nucléaire), nous avons abordé les travaux de recherche pour anticiper la possible chimio-résistance des patients lors des traitements anticancéreux.

Les chercheuses du LISBP à la maison de la valorisation et de la recherche nous ont fait découvrir leurs installations et en particulier leur nouveau minibioréacteur qui permet de travailler à l'échelle miniature pour produire des molécules à forte valeur ajoutée et pour réduire les coûts de production.

Puis nous avons traversé le canal pour pousser les portes de l'entreprise TWB (Toulouse white biotechnology) qui bénéficie d'un programme d'investissement d'avenir (20 millions d'euros/10 ans) et de partenariats privés (18 millions d'euros). Cette dernière a pour vocation de contribuer au développement d'une bioéconomie basée sur l'utilisation de carbone renouvelable comme matière première pour fabriquer des produits chimiques, énergétiques, pharmaceutiques ou alimentaires à partir de biomassse sans faire de concurrence aux filières alimentaires.

Parmi les projets qui nous ont été présentés, celui des bioplastiques a particulièrement retenu notre attention, l'idée est de produire du plastique ‘‘autodigérable'' et réutilisable à l'infini, un bon moyen de se débarrasser des sacs en plastique conventionnels.

Mais encore, la transformation d'un projet en entreprise avec EnobraQ qui voit son projet de modifier des levures pour les rendre capables de capter le CO2 devenir réalité.

Ainsi, les gaz polluants qui sortent des usines pourront être directement valorisés pour produire des composés d'intérêt industriel comme l'acide succinique, utilisé en industries cosmétique et textile.»

Cette journée a permis aux étudiants de prendre conscience de l'enjeu économique des biotechnologies, de la diversité des projets menés et des applications concrètes en lien avec ce qu'ils apprennent durant la formation. Une expérience enrichissante et agréable, à entrevoir les perspectives que peuvent offrir les biotechnologies et qui a su susciter l'intérêt de tout le groupe.

La Dépêche du Midi

Publié le 05/06/2017 https://www.ladepeche.fr/article/2017/06/05/2587609-bts-biotec-un-pied-dans-la-recherche.html

 

 

2016

Les BTS Biotechnologie en découverte professionnelle

 

Enseignement et formation - Lycée la découverte

Des découvertes qui ont plongé les élèves en immersion professionnelle.

 

Dernièrement, les étudiants BTS biotechnologie du lycée étaient en immersion professionnelle accompagnés de leurs professeurs de Biotechnologie. Ils ont découvert la plateforme de microscopie électronique à Toulouse pour les 1ères années et sont allés à la rencontre des professionnels de la plateforme de l'INSA (Institut National des Sciences appliquées) LISBP (Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés) et du TWB (Toulouse White Biotechnology) pour les 2°années.

«Au sein du LISBP, expliquent les enseignants,nous avons rencontré des chercheurs à la plateforme“d'Ingénierie combinatoire et criblage à haut débit” qui a pour objectif la sélectionner de nouveaux micro-organismes producteurs d'antibiotiques ou encore d'enzymes(composantes des lessives),au sein de l'équipe de RMN (résonance magnétique nucléaire),nous avons abordé les travaux de recherche pour anticiper la possible chimiorésistance des patients lors de traitements anticancéreux. Puis nous avons traversé le canal pour pousser les portes de l'entreprise Toulouse White Biotechnology spécialisée dans les biotechnologies blanches qui bénéficie d'un programme d'investissement d'avenir (20 millions d'€/10ans) et de partenariats privés(18 millions d'€)Cette dernière a pour vocation de contribuer au développement d'une bio-économie basée sur l'utilisation de carbone renouvelable comme matière première sans faire de concurrence aux filières alimentaires.

Au nombre des projets présentés celui des bio-plastiques a retenu notre attention, l'idée est de produire du plastique biodégradable «autodigérable» et réutilisable à l'infini un bon moyen de se débarrasser des sacs en plastique».

De même le développement du projet «Amoeba» pour produire un biocide révolutionnaire capable d'éliminer le risque de présence de légionelle dans l'eau à partir d'amibes

Cette journée a permis aux étudiants de prendre conscience de l'enjeu économique des biotechnologies, de la diversité des projets menés et des applications concrètes en lien avec ce qu'ils apprennent durant la formation. Une expérience riche et agréable, pour entrevoir les perspectives que peuvent offrir les biotechnologies suscitant l'intérêt du groupe.

La Dépêche du Midi

https://www.ladepeche.fr/article/2016/04/20/2328879-les-bts-biotechnologie-en-decouverte-professionnelle.html Publié le 20/04/2016 

 

2015

Les BTS biotechnologie au plus près de leurs futurs métiers

 

Enseignement supérieur et formation

Les étudiants BTS ont passé à Toulouse une journée avec les professionnels.

    

Enseignement supérieur et formation, Decazeville

Publié le 07/05/2015 

À l'occasion d'une sortie découverte professionnelle, les étudiants en BTS biotechnologie, accompagnés de leurs professeurs de biotechnologie, ont eu l'occasion pour les 1re année de découvrir la plate-forme de microscopie électronique à Toulouse et les 2e année sont allés à la rencontre des professionnels de la plateforme de l'INSA (Institut nationale des sciences appliquées) LISBP (laboratoire d'ingénierie des systèmes biologiques et des procédés) et du TWB (Toulouse White biotechnology).

Leur enseignante, Stéphanie Mas, en fait le compte rendu :

«Au sein du LISBP, nous nous sommes rendus à la rencontre des techniciens de recherche à la plateforme d'ingénierie combinatoire et criblage à haut débit qui a pour objectif de sélectionner de nouveaux micro-organismes producteurs d'antibiotiques ou encore d'enzymes (composantes des lessives).

Puis nous avons traversé le canal pour pousser les portes de l'entreprise TWB (Toulouse White Biotechnology) spécialisée dans les biotechnologies blanches. Cette dernière a pour vocation de contribuer au développement d'une bio économie basée sur l'utilisation de carbone renouvelable comme matière première sans faire de concurrence aux filières alimentaires. Parmi les projets qui nous ont été présentés, celui des bio plastiques a particulièrement retenu notre attention, l'idée est de produire du plastique biodégradable à partir de plastique conventionnel dégradé par les micro-organismes, un bon moyen de valoriser les déchets.»

Cette journée a permis aux étudiants de prendre conscience de l'enjeu économique des biotechnologies, de la diversité des projets menés et des applications concrètes en lien avec ce qu'ils apprennent durant la formation. Une journée «enrichissante et agréable, à l'image du quotidien à Decazeville, selon les dires des étudiants.»

https://www.ladepeche.fr/article/2015/05/07/2100521-les-bts-biotechnologie-en-visite-chez-les-professionnels.html Publié le 07/05/2015

TWB reçoit les élèves du BTS biotechnologies de Decazeville

Publié le  23/03/2015

Vendredi 13 mars 2015, TWB a reçu les élèves du BTS Biotechnologies du lycée “La découverte” de Decazeville. Après une présentation de la structure en salle de conférence, les élèves ont visité les différents plateaux techniques high-tech de TWB. Ils ont notamment été impressionnés par la dernière acquisition de TWB : un robot de culture de 24 mini-fermenteurs entièrement automatisé.

Les élèves ainsi que leurs enseignants coordinateurs sont repartis ravis de cette visite qui constituait une parfaite illustration des cours technologiques dispensés dans la formation.

Les encadrants de la visite de TWB étaient eux aussi très satisfaits de l’échange avec ces “jeunes pousses” qui ont posé de nombreuses questions et montré un vif intérêt et une réelle motivation pour leur futur métier.

https://www.toulouse-white-biotechnology.com/twb-biotechnologies-decazeville/